Le Sénégal bénéficie de 104 milliards de la Banque mondiale

12

Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, et Louise Cord, Directeur des Opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal, la Mauritanie, la Gambie, la Guinée Bissau et Cabo Verde, ont procédé hier à la Signature de l’accord de financement du « deuxième Programme de Développement des Réformes structurelles multisectorielles du Sénégal ».

« Je suis particulièrement ravi de ce moment solennel me permettant, encore une fois, de procéder, à la signature avec Madame Louise Cord, Directrice des Opérations de la Banque mondiale, du deuxième accord de crédit, sous forme d’appui budgétaire général, pour un montant global de cent quatre-vingt millions de dollars (180.000.000 $US), soit cent quatre milliards (104 000 000 000 de FCFA) », a déclaré  Amadou Ba. Pour le Ministre,  la mobilisation de cet appui budgétaire est subordonnée à la réalisation d’un certain nombre de mesures de réformes dans les secteurs de l’énergie et des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) stratégiques et très importants pour les perspectives de croissance forte et inclusive. A l’en croire, c’est une première pour un pays de l’Afrique, au Sud du Sahara, d’enregistrer un tel niveau d’appui budgétaire général. D’après lui, dans le secteur de l’énergie, il s’agira de renforcer la gouvernance et la gestion de Senelec afin de réduire les coûts et faciliter un accès équitable par une série de mesures visant, entre autres, le paiement régulier des factures des entités publiques autonomes et l’assainissement des relations entre la société d’électricité et les administrations fiscales. A cela s’ajoutent la prise en charge budgétaire de la compensation tarifaire induite par le non ajustement des prix de l’électricité, et la mise en place d’une taxe parafiscale devant permettre à terme la prise en charge des factures de l’éclairage public. Par ailleurs, la promotion de l’électrification rurale sera renforcée par la mise en place d’un système d’harmonisation tarifaire. Dans le secteur du pétrole, dira M. Ba, une stratégie GAS TO POWER a été adoptée. Elle vise l’utilisation du gaz pour l’alimentation des centrales de la Senelec afin de réduire considérablement les prix de l’électricité. Dans le domaine des TIC, les points d’amélioration porteront notamment sur  l’environnement de travail des opérateurs de télécommunications. A ce titre, un Code des Communications électroniques a été adopté ainsi que ses décrets d’application, la rationalisation des conditions d’exercice des Fournisseurs d’accès internet afin d’atteindre l’objectif d’accès à internet pour tous ; la mise en place d’un Conseil national du Numérique  et la mise en concession, après un audit complet, du patrimoine de fibres optiques géré actuellement par l’ADIE.

 

Plus de rigueur pour éliminer les goulots d’étranglement

Pour Madame Louise Cord, ce deuxième appui à la politique de développement pour des réformes structurelles multisectorielles vient reconnaître les efforts du Gouvernement du Sénégal au cours des 18 derniers mois. « Le maintien des taux de croissance élevés de l’économie sénégalaise va nécessiter encore plus de rigueur pour éliminer les goulots d’étranglement restants dans ces secteurs clés et continuer à promouvoir la croissance inclusive », a-t-elle expliqué. Dans ce contexte, poursuit Mme Cord, la Banque mondiale réaffirme sa disponibilité pour commencer à travailler sur la réalisation d’une troisième opération de soutien aux réformes, avec comme objectif de poursuivre la consolidation de la Senelec aux  aspects financiers, techniques et de gouvernance ; d’avancer dans la transition vers l’utilisation du gaz pour la production d’électricité ; de permettre l’entrée de nouveaux opérateurs dans le secteur des télécom et de l’internet, les FAI ; et de développer les plateformes institutionnelles, légales et réglementaires pour consolider les fondements de l’économie numérique.

 

Zachari BADJI


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here