Le fils de Khashoggi s’exile aux États-Unis

31

Salah Khashoggi, fils de l’éditorialiste saoudien tué le 2 octobre au consulat saoudien à Istanbul, a quitté l’Arabie saoudite pour Washington avec sa famille après la levée d’une interdiction de quitter le pays.

Le fils du journaliste Jamal Khashoggi, tué le 2 octobre au consulat saoudien à Istanbul, et sa famille sont arrivés à Washington à bord d’un vol en provenance d’Arabie saoudite. Il a pu quitter Téhéran après la levée d’une interdiction de quitter la pétromonarchie, a indiqué jeudi 25 octobre Human Rights Watch (HRW).

« Une bonne nouvelle pour changer, Salah et sa famille ont quitté Riyad et sont en direction de (Washington) DC », a écrit Sarah Leah Whitson, directrice pour le Moyen-Orient à HRW, sur son compte Twitter.

Il n’y a pas eu de commentaire dans l’immédiat de responsables saoudiens, mais Sarah Leah Whitson a précisé que les autorités ont levé l’interdiction de voyage.

Salah Khashoggi, qui a la double nationalité saoudienne et américaine, rejoindra aux États-Unis ses autres frères basés dans ce pays, ont indiqué à l’AFP des amis de la famille.

« La famille de Jamal a besoin d’être réunie et de se sentir en sécurité pour pouvoir faire le deuil de leur être cher », a confié à l’AFP Randa Slim, experte à l’Institut du Moyen-Orient à Londres qui connaissait l’éditorialiste. « C’est tragique qu’il ait fallu qu’il (Jamal Khashoggi, NDLR) meure pour que les autorités saoudiennes les autorisent à voyager », a-t-elle déploré.

Une rencontre « cruelle »avec MBS

Jamal Khashoggi, journaliste et opposant saoudien exilé aux États-Unis et qui contribuait notamment au Washington Post, a été tué le 2 octobre lors d’une visite au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul où il devait obtenir des papiers pour pouvoir épouser sa fiancée turque.

Sous pression, le prince héritier Mohammed ben Salmane (MBS) ainsi que le roi Salmane d’Arabie saoudite avaient reçu Salah et un frère de Jamal Khashoggi mardi au palais royal à Ryad.

Le roi et le prince héritier ont présenté leurs condoléances aux membres de la famille Khashoggi, avait alors indiqué l’agence officielle saoudienne SPA. Les images de cette rencontre avaient indignés les réseaux sociaux. « Dommage que Salah a d’abord dû subir cette rencontre cruelle et étrange avec MBS », a écrit Sarah Leah Whitson.

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo « a soulevé auprès des dirigeants saoudiens la sécurité des membres de la famille Khashoggi », a indiqué un responsable à Washington, qui s’est abstenu de donner plus de détails sur le déplacement de Salah Khashoggi.

Avec AFP et Reuters


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here