Le dialogue interburundais, sans l’opposition en exil, débute dans la douleur

34

Le facilitateur dans la crise burundaise avait annoncé un quatrième et dernier round du dialogue interburundais qui devait commencer lundi 27 novembre et se clôturer dans deux semaines, le 8 décembre, par la signature d’un accord de sortie de crise devant les chefs d’Etat de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est, qui l’ont mandatée. Cette session, annoncée comme «totalement inclusive», a commencé dans la douleur, car les difficultés n’ont pas tardé à voir le jour.

Source : sen360.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here