Le Commissaire Keïta « fouille » l’enquête de BBC

9

Le Commissaire Cheikhna Keïta se questionne sur l’affaire Petro-Tim, l’implication de Aliou Sall et les sommes « exorbitantes » révélées dans le reportage de la BBC. Dans un entretien accordé au journal Libération, l’ancien patron de l’Ocrtis estime que « la Bbc a fabriqué une histoire pour ameuter le Sénégal ».

Annonces

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || ).push({});

«Pourquoi les auteurs du documentaire de la BBC ont choisi de l’introduire avec un focus sur la pauvreté et le chômage au Sénégal, au lieu d’aller directement à l’affaire Pétro-tim. Pourquoi ont-ils lié ces deux choses, en affirmant que la persistance de cette misère aurait pu être évitée, si les milliards provenant du pétrole n’étaient pas en train d’enrichir quelques hommes d’affaires malhonnêtes. Pourquoi ont-ils fait comme si ces argents dont ils parlent provenaient d’une exploitation effective du pétrole et du gaz sénégalais. Pourquoi enfin ont-ils ainsi sciemment cherché à manipuler l’opinion publique sénégalaise ? Autrement dit, quelles sont leurs véritables intentions? » Ainsi s’interroge le Commissaire Cheikhna Keïta.

Il poursuit : «En faisant comme si le Sénégal produisait déjà du pétrole, les auteurs du documentaire de la BBC ont tout bonnement fabriqué une histoire de bon et de méchant pour ameuter son peuple, en lui disant que l’argent qui aurait pu régler la situation des millions de pauvres qu’il comprend, est en train de lui échapper. Frank Timis ayant déjà encaissé près de 10 milliards de dollars et parce que la société Petro-Tim a versé au frère du Président Macky Sall la somme de 250 000 dollars. En plus de lui avoir assuré un salaire mensuel de 25 000 dollars pendant 5 ans. Alors que ces gens de la BBC, comme tous leurs acolytes sénégalais, savent bien que le pétrole en question n’est pas encore exploité. Quel pacte secret lie la BBC, qui a accepté d’endosser le documentaire, à ses initiateurs et aux deux hommes politiques sénégalais qui s’y sont affichés ?»

Source : Senego.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here