Il gifle son bébé de un mois et termine en prison

34

Ce dimanche 19 novembre, un jeune trentenaire a été placé en détention provisoire comme le révèle le site internet de la Charente Libre. Le père de famille originaire de La Rochefoucauld a comparu devant un juge des libertés et de la détention avant d’être incarcéré. Il était accusé d’avoir giflé son bébé de un mois. Le père de famille a ensuite été mis en examen pour violences par ascendant sur mineur de moins de quinze ans ayant causé une incapacité totale de travail (ITT) de moins de 8 jours.

L’accusé a ensuite reconnu les faits devant les enquêteurs après sa garde à vue à La Rochefoucauld (Charente). Son enfant a été placé en attendant la décision d’un juge pour enfants concernant son avenir. Depuis le 1er janvier 2017, L’article 371-1 du code civil exclut « tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles ». En un mot, les gifles, fessées et les claques sont interdites par la loi bien qu’aucune sanction ne soit prévu contre les contrevenants.

Source : sen360.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here