GO: Raison d’Etat…d’âme

37

Maintenant, on s’habitue. C’est quand le Conseil Constitutionnel se déclare compétent dans une affaire, ou quand l’Etat sanctionne ses propres agents, qu’on écarquille les yeux, qu’on s’extasie. Jamais dans le cas contraire.

Ainsi, n’avons-nous pas été spécialement surpris d’apprendre que l’Agent de sécurité et de proximité (Asp) qui avait affaire à une mendiante, a recouvré la liberté vendredi, sans doute pour lui permettre de bénéficier de son weekend comme tous les travailleurs actifs en semaine.

Le tribunal a prononcé la relaxe en sa faveur et permet à Nger Mamadou Mbow de gagner alors son procès contre les plaignantes que sont Rougui Thiam, Adama Ndour et Awa Gaye, constituées partie civile pour coups et blessures volontaires et violences et voie de faits.

Que vont devenir ces bonnes dames indigentes après avoir été violentées et officiellement jugées quelques jours rek après ?

Gno togne sène bope. La mendicité n’explique pas tout. Elles auraient dû,  au moins, détenir une carte du parti ou un certificat de parenté, pour se protéger des intempéries propres au ciel des nécessiteux.

 

Cébé

 


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here