GO : Ces pratiques révolues qui nous font honte

10

Maintenant, on comprend mieux pourquoi l’opposition et une partie des sénégalais ne peuvent jamais faire confiance au ministre Ali Ngouille Ndiaye et à ses hommes.

En effectuant une petite promenade l’autre jour au centre-ville, les deux hommes politiques qui bénéficient d’une vaste sympathie des populations, étaient loin de se douter de ce qui allait leur arriver.

Les sympathisants et les curieux qui s’étaient regroupés autour de Ousmane Sonko et Barthélémy Dias, se sont en effet vu disperser par des tirs de grenades lacrymogènes provenant des forces de l’ordre, comme s’il s’agissait d’une séance d’explications israélo-palestinienne dans les rues de Gaza.

Les deux responsables ont dû alors décaler leur promenade pour une autre fois, préférant aller à la rescousse des militants et ramener le calme.
Mais si tout ce charivari qui a encore vu la police s’illustrer de façon aussi triste se tient alors que la campagne électorale n’est pas encore ouverte, que penser de ces éternels cocos qui passent leur temps à nous promettre une belle campagne électorale, sous prétexte que le Sénégal beneu bope la kéné dou ko khar niar ?

Cébé


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here