Gestion nébuleuse du forage de Dodji : Les populations accusent le maire

7

Le torchon brûle entre le maire et les populations de la commune de Dodji, une localité du département de Linguère. En effet, le maire Demba Ba et une bonne partie de ses collaborateurs sont indexés. L’édile de Dodji est accusé d’avoir confié la gestion du forage de la localité  à un comité de pilotage constitué  exclusivement de ses proches collaborateurs qui, depuis leur installation, n’ont jamais fait de bilan, selon une bonne partie des usagers. Pour  se faire entendre, des associations féminines, des  mouvements de  jeunesse et plusieurs notables de Dodji ont organisé un sit-in, mardi  dernier, à la place publique, pour réclamer la dissolution de l’actuel comité de gestion du forage. Selon Ibra Mangane, porte-parole des populations : « Depuis que ce comité de pilotage est mis sur pied par le maire, l’alimentation en eau  potable connait de sérieuses  perturbations. L’électricité courant est coupée, faute de paiement de la facture s’élève à plus d’un million cinq cents francs. » « La gestion  du forage est nébuleuse, c’est pour cette raison que nous avons décidé de ne plus payer nos factures d’eau, tant que ce comité de gestion n’est pas renouvelé », peste M. Mangane.

Les populations ont  également dénoncé  la gestion du foncier. Selon Baba Ndiaye, conseiller municipal à Dodji, le maire et quelques-uns  de ses collaborateurs sont en train de brader des terres de la localité à des étrangers, moyennant 20.000 FCFA la parcelle, alors que le lotissement n’est pas encore effectif. Elles ont enfin réclamé le bitumage de la piste de production Dodji-Linguère, longue de 25 km, et l’amélioration de l’éclairage public. Toutes nos tentatives de joindre le maire Demba Ba sont restées vaines.

 

Samba Khary Ndiaye


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here