Gamou 2018 : un centre de santé de plus de 2 milliards à Taiba Niassene annoncé

12

Gamou 2018 : un centre de santé de plus de 2 milliards à Taiba Niassene annoncé
Gamou 2018 : un centre de santé de plus de 2 milliards à Taiba Niassene annoncé

La Fondation Alfityanu Humanitaire International (AHI) du guide religieux Cheikh Mahi Cissé, prévoit de construire un centre de santé d’un coût de plus de 2 milliards de francs CFA à Taïba Niassène, dans la région de Kaolack (centre), lieu de naissance de Cheikh Ibrahima Niass Baye.

Le guide religieux en a fait l’annonce, dimanche, lors d’une rencontre avec la presse au cours de laquelle il a assuré que la pose de la première pierre de cette infrastructure sera organisée bientôt, en fonction de la disponibilité du Khalife de Médina Baye, Cheikh Tidiane Niasse.

« Avec ma fondation (AHI), nous avons prévu de construire dans la commune de Taîba Niassène, village natal de notre vénéré Mawlana Cheikh Ibrahima Niass, un centre de santé de niveau 2 et un centre de formation professionnelle inclusive », a déclaré M. Niasse, par ailleurs porte-parole de Medina Baye.

Ce centre de santé devrait abriter plusieurs services dont une maternité, une pédiatrie, une polyclinique, un service d’hospitalisation, une salle d’urgence, une pharmacie et un laboratoire. Selon Cheikh Mahi Niass, ce projet vise à contribuer aux objectifs de développement durable dans cette partie du Sénégal, à travers une réduction de la mortalité maternelle et infantile. « Les populations de Taïba Niassène et des villages environnants, pourront ainsi bénéficier d’un meilleur accès aux soins », se réjouit-t-il.

Le maire de Taîba Niassène, Habib Niass, a salué cette initiative tout en remerciant le marabout ainsi que le ministère de la Santé qui, selon lui, « a octroyé toutes les autorisations nécessaires » et a aussi promis d’accompagner le projet.

La Fondation Alfityanu Humanitaire International est une organisation non gouvernementale (ONG) présente dans neuf pays et trois continents, selon un document remis aux journalistes. Cette ONG ambitionne de lutter contre l’extrême pauvreté et l’inégalité des chances dans le domaine de l’éducation et de l’alimentation.

Babacar Touré

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here