Formation professionnelle: Le Ministre Dame Diop a réceptionné 6 unités mobiles de formation 

5

A travers le programme « développer l’emploi au Sénégal », le Ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat, a réceptionné six unités mobiles de formation pour les régions du Sud. Ces véhicules équipés permettent aux populations lointaines d’accéder à la formation professionnelle et technique.

 

Le ministère de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat, Dame Diop, en partenariat avec la Délégation de l’Union européenne au Sénégal et l’Agence luxembourgeoise pour la coopération au développement, a procédé, hier, à la cérémonie de réception des six premières unités mobiles de formation destinées aux régions du Sud du Sénégal. En effet, ces unités mobiles sont constituées de 5 fourgons équipés et d’un bus dédié aux technologies de l’information et de la communication pour les régions de Ziguinchor, Sédhiou, Kolda, Tambacounda et Kédougou. S’exprimant à cette occasion, Monsieur Dame Diop a rappelé que  des efforts importants qui ont été consentis pour améliorer le taux d’accès à la formation professionnelle et technique, à travers le système de formation formelle et à la formation par apprentissage. Ces efforts, dit-il, quoi que importants et significatifs, ne suffisent certes pas à corriger les disparités et favoriser une plus grande équité dans la satisfaction de la demande et du besoin de formation. « Les unités mobiles de formation (Umf) constituent une réponse innovante à la satisfaction de la demande d’accès à la formation professionnelle et technique, notamment des personnes pénalisées par leur éloignement ou par des contraintes discriminatoires », a soutenu le Ministre. Avant de poursuivre : « elles sont surtout destinées à dispenser une formation courte et qualifiante, en particulier aux populations rurales vivant dans des zones difficiles d’accèsn mais également aux habitants des zones où les effectifs à former ne justifient pas la construction, tout de suite, de centres de formation ».
Pour sa part, Carmen Magarinos Casal, Chargée d’affaires à la Délégation de l’Union européenne au Sénégal, a rappelé l’importance de ces unités mobiles. A l’en croire, l’objectif majeur visé est de garantir un accès plus équitable à la formation professionnelle aux personnes vivant dans des zones rurales à faible niveau de revenu, où les effectifs ne justifient pas la construction de centres de formation professionnelle, et où l’offre de formation existante ne couvre pas certains besoins de ses secteurs économiques. Revenant sur les unités mobiles, elle a indiqué qu’il s’agit de dispositifs innovants, reposant sur des véhicules constitués de cabines-ateliers aménagées et dûment équipées, capables de se déplacer dans des zones difficiles d’accès et dans lesquels il est incorporé l’ensemble du matériel pédagogique et de l’outillage nécessaire pour dispenser une formation. Trois filières ont été identifiées : technologies de l’information et de la communication ; industrie ; transformation agroalimentaire. Par la même occasion, le Ministre a visité le centre de formation professionnelle aux métiers portuaires et à la logistique, avant de se rendre au Centre Entrepreneuriat et de Développement technique le G15. Non sans oublier de passer par le centre de formation professionnelle et technique Sénégal-Japon. Sur place, le Ministre a magnifié l’installation des matériels de dernière génération pour une meilleure formation des potaches.

 


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here