FOOT – IBRAHIMA GUINE CAMARA, VICE-PRESIDENT DE MBOUR PC : « Plus rien ne nous retient pour qu’on joue contre Uso »

25

Toujours solidaire de son voisin, Stade de Mbour, depuis le drame de Demba Diop qui a emporté huit de ses supporters, Mbour Petite Côte a décidé de croiser l’Us Ouakam ce jeudi, en match retard de la 14e journée de Ligue 1 sénégalaise. Le vice-président du club chargé de la communication, Ibrahima Guine Camara, estime que tous les préalables sont levés.

Vous avez sorti un communiqué ce mardi. De quoi s’agit-il ?

?a ressort d’une réunion que nous avons tenue mardi, au cours de laquelle l’ensemble des associés, actionnaires, Conseil des sages, Comité des supporters étaient présents pour statuer sur ce qu’on appelle l’affaire Mbour/Ouakam. Parce que comme son nom l’indique, ça a concerné les clubs de Mbour. Nous tous mbourois, on s’est sentis meurtris dans notre chair par cet événement (drame de Demba Diop).

Il y a eu des derniers développements qui ont fait que nous avons sorti ce communiqué où il était question de relater quelques événements qui se sont tenus Diambars de Saly où il y avait les clubs de Mbour, la Ligue pro, les délégués de quartiers, sous la houlette de la solidarité mbouroise, une association qui a facilité cette rencontre. Après, il y a une autre réunion qui s’est tenue Dakar entre les clubs de Mbour et la Ligue pro. Au sortir de cette réunion, il y a eu un préalable qui avait été dit par le Stade de Mbour, qui souhaitait que le président de la République reçoive les familles des victimes et le club. Ce préalable étant réglé, le président ayant reçu les familles et le club pour faciliter la réconciliation avec l’Union sportive de Ouakam, nous pensons que maintenant, plus rien ne nous retient ce qu’on joue contre Uso. Donc, c’est pourquoi nous avons dit au sortir de cette rencontre, que nous allons déférer toute convocation d’un match entre MPC et Uso.

Donc, vous aviez décidé de ne pas jouer avec Uso par solidarité ?

Tout le monde le sait depuis le début. On est dans la phase retour, on nous a programmés contre Uso deux fois. On avait écrit la Ligue pour dire que si ce différend n’était pas réglé, on n’allait pas jouer avec Uso. C’est vrai qu’on ne l’a pas publié. Maintenant que le Stade de Mbour dit avoir pardonné, nous estimons que le préalable est réglé. Le foot est régi par des textes et nous ne voulons pas tomber sous le coup de ce règlement. C’est pourquoi, quand on nous a convoqués, on a décidé d’aller jouer.

Et le match programmé ce jeudi Dakar ?

On joue contre Uso Dakar (au stade Alassane Djigo de Pikine) car ce sont eux qui nous reçoivent. On n’a pas voulu jouer Toubab Dialaw, comme ils l’ont fait avec Diambars. Parce que Toubab Dialaw n’est pas un terrain homologué.

Et qu’en sera-t-il pour le match retour ?

Au match retour, on avisera de l’endroit où on va jouer.

Ce sera Mbour, où bien ?

Je l’espère! C’est encore une question assez sensible. Il va falloir faire des concessions dans ce sens. De toute façon, le président avisera sur le lieu de la rencontre. Le Stade de Mbour a pardonné. Dans cette même lancée, l’Uso prévoit de venir Mbour pour présenter ses condoléances.

Quelle appréciation vous en faites ?

?a n’engage qu’eux. Nous, ce qu’on a fait en tant que club de Mbour, c’est nous solidariser. Ceux qui sont tombés l-bas sont nos parents et nos enfants. C’est pourquoi on a voulu marquer le deuil en nous solidarisant. J’estime que chaque club est souverain et la décision de ne pas jouer les engage. Mais compte tenu de tout ce qui a précédé, nous pensons qu’on se doit d’aller jouer notre match contre Uso.

Khady Ndoye (Mbour)

Source : sen360.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here