Entreprenariat : 10  PME sénégalaises à l’assaut du marché ivoirien

5

Dix petites et moyennes entreprises (PME) sénégalaises IT/BPO, accompagnées par  le  projet NTF IV, sont à la conquête de nouvelles opportunités dans le marché Ivoirien, selon un communiqué.

 Le marché ivoirien est la cible d’une dizaine de PME pour un partenariat gagnant-gagnant. Ces entreprises participent à une mission de prospection à Abidjan, du lundi 05 au vendredi 09 novembre, et dont la cérémonie officielle a été lancée  ce mardi à la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI). La délégation sénégalaise est composée  des  membres de l’Organisation des Professionnels des TIC (OPTIC), de l’Agence sénégalaise de Promotion des Exportations (ASEPEX), du Coordinateur national du NTF IV et du représentant de l’International Trade Centre (ITC). Durant cette manifestation, le représentant du Président de la CCI-CI, Arona Koné, a estimé que  cette visite de prospection est un signal fort pour l’intégration sous-régionale, vu la place de choix qu’occupent le Sénégal et la Côte d’Ivoire au sein de l’Union économique monétaire ouest africaine (UEMOA). D’après M. Koné, cette visite contribue au renforcement de la coopération entre les deux pays et cadre avec les Accords de partenariats économiques (APE) qui encouragent la création d’un bloc régional plus fort. Elle s’attaque au marché de proximité au lieu d’aller vers les marchés internationaux qui sont pleins de contraintes et de barrières. A cette occasion, il a ajouté que cette démarche reste conforme aux engagements pris par la Côte d’Ivoire et le Sénégal.

Instaurer un marché fort et dynamique pour faire face à la concurrence internationale

Pour sa part, le chef de la délégation sénégalaise, Bathie Ciss, a souligné que cette visite de prospection n’est pas le fruit du hasard car elle s’inscrit dans une réelle dynamique économique qui lie le Sénégal à la Côte d’Ivoire. Celle-ci, précise M. Ciss, par ailleurs Secrétaire général de l’ASEPEX, vise à renforcer le commerce régional qui reste le seul salut pour le développement des deux pays. Ainsi, il fait appel à l’instauration d’un marché fort et dynamique, permettant aux entreprises africaines de faire face à la concurrence internationale. Il a prôné la mise en place des joint-ventures entre entreprises ivoiriennes des TIC et sénégalaises du même secteur pour relever le défi. Quant à Patrick Mbengue, le Président du conseil d’administration (PCA) du Groupement des opérateurs TIC en Côte d’Ivoire (GOTIC), il a invité le Sénégal et la Côte d’Ivoire à travailler ensemble pour mettre toutes les opportunités de leur côté. « Cette réunion institutionnelle d’accueil et d’information sur le marché ivoirien cadre avec les besoins des structures sénégalaises au regard du dynamisme de l’écosystème digital ivoirien, caractérisé par un secteur public et privé très forts », a-t-il soutenu. Ce dernier a également présenté aux entreprises sénégalaises les opportunités à saisir dans le domaine des TIC en Côte d’Ivoire. Pour sa part, Diabel Ndaw, coordinateur du NTF IV, est revenu sur ce projet qui vise à accompagner les start-up et PME IT/BPO à l’export. Financé par le Ministère des Affaires étrangères des Pays Bas, le projet NTF IV Sénégal est un programme d’appui au développement du secteur des technologies de l’information et de l’externalisation des processus métiers.  À terme, le programme NTF IV devrait contribuer à l’émergence d’un environnement économique favorable aux entreprises sénégalaises actives dans les secteurs TI et BPO.

Zachari BADJI


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here