Encore un autre scandale financier au Prodac

40

La série de scandales continue au Prodac. Libération nous révèle, dans sa livraison du jour, que les dirigeants du Prodac ont permis à l’entreprise israélienne Green 2000 d’empocher 15 milliards de FCFA sans justification. L’argent devrait servir à la réalisation d’un projet du Prodac à Keur Samba Kane qui n’a pas été mis en oeuvre. Seulement, la somme a été virée dans un compte ouvert à Hapolim Bank, en Israël. Ce qui fait qu’elle échappe à tout contrôle de l’Etat.


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here