Des villageois maliens tués lors d’un raid

9

Des hommes armés soupçonnés d’être des chasseurs traditionnels ont tué au moins 37 personnes lors d’une attaque contre un village du centre du Mali, selon le gouvernement.

De nombreuses maisons ont été incendiées dans le village de Koulogon, dans la région de Mopti. Le gouvernement a lancé une enquête sur cette attaque.

L’année dernière, des centaines de personnes sont mortes dans des affrontements entre des chasseurs Dogon et des membres du groupe ethnique majoritairement nomade des Fula.

Le raid sur Koulogon a eu lieu vers 5h00 GMT mardi, selon un communiqué du gouvernement. Allaye Yattara, un villageois peul, a déclaré à l’AFP qu’il se trouvait à l’extérieur du village avec du bétail quand il a entendu des coups de feu.

« Notre chef de village, Moussa Diallo, et des membres de sa famille, dont une jeune fille, ont été tués », a-t-il dit.

Les affrontements entre chasseurs Dogon et éleveurs Peuls semi-nomades sont souvent liés à l’accès à la terre et à l’eau.

Les Dogon accusent également les Fulanis d’entretenir des liens avec des groupes djihadistes. Les Fulanis prétendent que les militaires maliens ont armé les chasseurs pour les attaquer.

La France a aidé les forces maliennes à repousser une insurrection djihadiste qui a pris le contrôle d’une grande partie du nord-Mali en 2012.


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here