Coupe du monde 2018 : le sélectionneur espagnol, Julen Lopetegui, viré à deux jours du premier match de la Roja

31

On sait depuis mardi qui succédera à Zinedine Zidane sur le banc du Real Madrid. En effet, contre toute attente, la Maison Blanche a décidé de miser sur Julen Lopetegui pour prendre le relais du Français. Un choix inattendu qui en a surpris plus d’un. A commencer par le président de la fédération espagnole de football, Luis Rubiales.

Rubiales surpris par la nouvelle

En effet, le dirigeant ibérique a très mal pris cette nouvelle. Quelques jours seulement après l’annonce de la prolongation du contrat de l’ancien coach du FC Porto jusqu’en juin 2020, le patron de la RFEF n’a pas compris comment une telle chose a pu se produire dans son dos sans n’avoir rien anticipé.
Conséquence, les médias locaux évoquaient la possibilité d’un renvoi du sélectionneur actuel de la Roja, deux jours avant le premier match de la Coupe du monde contre le Portugal !

Lopetegui viré !

Tout juste puisque Lopetegui a pris la porte ce mercredi !
A l’issue d’une conférence de presse normalement prévue à 10h30, puis finalement décalée à 11h30, Rubiales a annoncé sa décision de remercier l’ancien gardien du Real Madrid. «Nous sommes obligés de nous séparer du sélectionneur» , a indiqué le dirigeant espagnol.
«C’est un jour très compliqué. On a une série de décisions à prendre. Je ne me sens pas trahi. Julen Lopetegui a réalisé un travail impeccable. Les négociations avec le Real ont été faites sans communication avec la fédération. La forme est importante.
Pour son remplaçant, on travaille dessus. On vous le communiquera plus tard» Un véritable tremblement de terre pour la Roja, considérée comme une des équipes favorites du Mondial en raison de ses sorties très solides ces deux dernières années sous les ordres de Lopetegui.
Pour succéder à l’homme de 51 ans, la fédération pourrait remettre les clés du camion à Albert Celades.
L’ancien Bordelais, sélectionneur des U21 jusqu’ici, est déjà présent à Krasnodar, lieu de rassemblement de l’équipe d’Espagne, et présente l’avantage de connaître le groupe. Quoi qu’il en soit, cette situation ubuesque n’est vraiment pas idéale pour les partenaires de Sergio Ramos… 

Source : DakarActu.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here