Côte d’Ivoire : la loi d’amnistie attaquée par des organisations des droits de l’homme

12

Côte d’Ivoire : la loi d’amnistie attaquée par des organisations des droits de l’homme
Côte d’Ivoire : la loi d’amnistie attaquée par des organisations des droits de l’homme

Trois organisations de défense des droits de l’homme, membres de la FIDH, ont déposé un recours contre l’amnistie prise en août 2018, par le Président Alassane Ouattara.

La loi d’amnistie visait à disculper les supposés responsables de la crise de 2010-2011 dont Simone Gbagbo, condamnée pour atteinte à la sûreté de l’État.

Willy Neth, vice-président de la Ligue ivoirienne des droits de l’homme explique : « On a écrit au président de la République pour lui signifier que le recours gracieux qu’on lui adressait était pour lui signifier que l’ordonnance d’amnistie qu’il avait prise était illégale. Les seules personnes qui se réjouissent, en fait, sont les acteurs politiques. Qu’est-ce qu’il en est des victimes, justement, de ces graves tueries qu’il y a eu en 2010-2011 », soutient-il.

Ce dernier poursuit : Cette amnistie « est un déni de justice, un refus de rendre la justice » et que « les personnes qui sont véritablement concernées par ces crimes sont les victimes et ces victimes méritent réparation », rapporte rfi.fr.

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here