Contentieux Wari-Millicom: Pourquoi cette agitation autour de la vente de Tigo Sénégal ?

33

Le contentieux qui oppose Millicom à Wari qui l’a assigné en justice est loin d’être terminé. Du moins pour Wari qui demande neuf (9) milliards de francs CFA par jour, car à Millicom la page est définitivement tournée d’autant que la structure avait  annoncé le 31 juillet 2017 la résiliation de son accord de vente avec Wari le 28 juillet 2017.

Depuis lors, le groupe Wari n’arrête pas de faire des sorties pour, selon lui, fustiger l’attitude de Millicom. Le dernier en date est celui relatif à une plainte qu’aurait déposé Wari contre Millicom, déposée ce vendredi où Wari demande neuf (9) milliards de francs par jour.

Tout ceci nous amène à poser cette question : Pourquoi toute cette agitation autour de la vente de Tigo Senegal, surtout de la part de Wari ? De même, l’analyse des différentes sorties des deux (2) parties appelle à demander si l’obtention prétendue du financement nécessaire pour le rachat de Tigo par Wari, a un quelconque impact sur la résiliation de l’accord de vente par Millicom?

Selon  les sources de Senego qui a interpellé  des experts et des membres de Millicom, la transaction entre Tigo Sénégal et Wari est définitivement terminée depuis le 28 juillet 2017.   » Contrairement aux déclarations faites dans les média ces derniers jours, la résiliation de la transaction par Millicom a été faite dans le respect des termes de l’accord de vente signé entre les deux parties. En effet, Wari n’ayant pas respecté le délai convenu pour le financement de l’acquisition, Millicom a usé de son droit de résiliation. Millicom a résilié l’accord de vente conclu avec Wari le 2 février 2017 car Wari n’a pas fourni le financement leur permettant de clore l’acquisition de Tigo Senegal à la date convenue du 2 juin 2017. Pratiquement deux mois après la date butoir du 2 juin 2017 et 6 mois après la signature de l’accord de vente, Wari n’avait toujours pas apporté le financement requis », largue-t-on du côté de Millicom.

Etant engagé à céder Tigo Sénégal en ligne avec sa stratégie globale, pour cet expert,  » Millicom a signé un nouvel accord de vente avec un consortium composé du Groupe Teyliom Telecom, NJJ, et de Sofima (véhicule d’investissement en télécommunications géré par le Groupe Axian). La transaction suit le processus réglementaire en vigueur et reste soumise au respect des accords entre les parties, et à l’approbation des autorités compétentes. Ce nouvel accord présente des garanties plus sûres pour les Sénégalais avec l’arrivée d’un consortium qui a une parfaite maîtrise de l’environnement télécoms et qui a fait ses preuves sur d’autres pays en terme d’innovations et démocratisation des télécoms », décortique-t-il.

Il poursuite son analyse: « Millicom respecte les règles et lois des pays dans lesquels il exerce et ne saurait outrepasser la décision des autorités. Le décret publié autorise la vente par Millicom à Wari, une étape normale dans ce type de transaction. Malheureusement, la vente n’a pu se conclure du fait des manquements aux obligations de Wari. Le groupe Millicom est en contact avec les autorités compétentes et suit le processus normal pour obtenir les autorisations nécessaires pour le nouvel accord afin de finaliser cette transaction qui apportera surement encore plus de dynamisme au marché des télécoms sénégalais, pour le plus grand bien des populations ».

Source : Senego.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here