Colloque de la fondation Konrad Adenauer sur le dialogue inter-religieux  : le professeur Bakary Sambe invite à un dialogue franc et perpétuel

4

Colloque de la fondation Konrad Adenauer sur le dialogue inter-religieux  : le professeur Bakary Sambe invite à un dialogue franc et perpétuel
Colloque de la fondation Konrad Adenauer sur le dialogue inter-religieux  : le professeur Bakary Sambe invite à un dialogue franc et perpétuel

Invité ce mardi 27 novembre 2018 à la cérémonie d’ouverture du colloque plaidoyer pour le dialogue inter-religieux organisé par la fondation Konrad Adénaeur, le Dr Bakary SAMBE a appelé à un dépassement de soi pour un bloque solidaire face à la montée de l’extrémisme. « Ce qui nous rapproche vaut bien que l’on fasse preuve de dépassement et consentisse le sacrifice des égos et des nationalismes », a-t-il affirmé.

Avec son légendaire franc-parlé, le directeur de Timbuktu institute a condamné les investissements massifs dans l’armement au détriment de l’éducation. « Nous savons bien que les kalachnikovs n’ont jamais vaincu les idéologies. Mais on s’obstine encore à n’investir que sur le sécuritaire dans des régions du Sahel où l’achat d’un char de combat de seconde main coûte beaucoup plus cher que la construction d’une école moderne et équipée, flambant neuve », déplore t-il.

Face aux radicalismes et  la menace terroriste, il a rappelé que nul n’est à l’abri et qu’il urge  d’engager dans un élan de solidarité, un dialogue franc et sincère. « Nous sommes devenus la communauté internationale des vulnérables; vulnérables aussi bien à Gao, Tombouctou au Mali, Gueskérou, Diffa au bord du Lac Tchad qu’à Paris, Berlin ou encore New York. Nous partageons ce nouveau destin qui nous rappelle notre devoir de solidarité, notre vocation à dialoguer et à se parler. Mais franchement et sincèrement », a-t-il martelé.

Parlant de la vision qu’a parfois l’Europe de l’islam, Bakary SAMBE a rappelé une partie des propos qu’il a tenu aux étudiants de sciences politiques de l’Université de Kemnitz, ancienne Karl Marxville, en ex-Allemagne de l’Est et qu’il a redit à la chancelière Angela Merkel lors de sa visite au Sénégal. « L’Allemagne a réussi la prouesse de faire chuter le mur de Berlin, symbole de velléités qui avaient plombé la marche de l’Europe, il reste aujourd’hui à ce continent de faire tomber avec courage et ouverture, ce mur qui reste et perdure : celui de l’incompréhension avec l’Islam. Et les Musulmans, comme leurs sœurs et frères chrétiens, sauront répondre à l’appel au dialogue » fait-il remarqué.

Il faut rappeler que cette année, c’est l’édition jubilaire (10 ans) du colloque plaidoyer pour le dialogue inter-religieux organisé par la fondation Konrad Adenauer. Le thème retenu pour cette 10ème édition est : religion laïcités et contrat social : fondement, bilan et perspectives. Les travaux sont prévu pour durer 2 jours.

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here