Bruxelles : Accusée d’avoir brûlé ses trois enfants, Thioro Mbow risque 30 ans

33

Trente ans, c’est la peine requise par le parquet du tribunal correctionnel de Bruxelles contre Thioro Mbow, la sénégalaise accusée d’avoir tué trois de ses quatre filles dans un incendie qu’elle aurait volontairement déclenché le 11 février 2015.

Le journal les Echos de ce mardi rapporte que son procès s’est ouvert lundi dernier. Lors de l’audience, Thioro Mbow reconnaît avoir déclenché l’incendie, mais jure qu’elle ne savait pas que ses enfants étaient à l’intérieur de la pièce.

Sonja Thioro Mbow a déclaré qu’elle voulait uniquement mettre le feu à l’appartement et ainsi brûler les affaires de son époux dont l’assignation qu’il lui avait servie, quelques heures plus tôt, pour lui demander de quitter le domicile conjugal et l’informer qu’elle perdait la garde des enfants à son profit. La mise en cause soutient, d’ailleurs, avoir tenté de sauver ses filles lorsqu’elle a su qu’elles étaient prisonnières des flammes.

Une thèse mise en mal par les analyses toxicologiques pratiquées sur les victimes. Les Échos rapporte que celles-ci ont relevé des traces de Lorazepam, un anxiolytique pouvant provoquer la somnolence.

Le verdict du procès est attendu, selon le journal, « d’un moment à l’autre ».

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here