Bruits entre Sonko et Lat Diop

16

De fortes rumeurs de rapprochement entre le leader du Pastef et Lat Diop, récemment sacrifié pour le frère, circulent à Guédiawaye. Au moment où leurs partisans respectifs militent en ce sens.

Les choses risquent d’aller trop vite, même si pour l’heure les deux ténors se refusent à tout commentaire. Depuis sa défénestration du juteux et stratégique poste de Directeur de la Coopération, Lat Diop, le « protégé » de la première dame, broie du noir. Ou se tourne les pouces dans un bureau collectif et isolé au ministère de l’Economie. Il garde encore le silence et s’éloigne du pétrolegate où son « ami » intime est trempé par la chaine britannique. Alors, avec ces locales qui se profilent, des combinaisons sont déjà envisagées. De nombreux militants des deux camps sont unanimes pour dire que « ce ticket balayera les Sall à Guédiawaye ».  Et ce duo, Sonko–Lat Diop, en liste commune, constituerait un danger politique pour les frères Sall. Lat Diop dont la cote de popularité dans la plus grande commune du département, Golf sud, s’est élargie au lendemain de son limogeage, pourrait faire perdre à la coalition gouvernementale le département et, par ricochet, la mairie de ville où Aliou Sall compte se représenter. Dès lors, avec ce rapprochement qui s’annonce et qui occupe l’essentiel des discussions au sein de la classe politique locale, le tissu politique risque de vivre un séisme. Politiquement, si cet accord de liste commune se précise, on entrevoit, avant terme, trois communes qui risquent de basculer dans le camp de l’opposition. Il s’agit de Golf Sud, de Sam notaire et de DiarèmeliLmamoulaye. Des communes où Sonko est très bien représenté et fédère l’essentiel de l’électorat jeune. Alors, avec ce débat pollué par l’affaire Pétrotim, ce « puits de pétrole» enflammera tout sur son passage. L’image du maire de Guédiawaye est sévèrement écornée par le reportage de la chaine anglaise et il sera impossible pour Aliou Sall de sortir indemne de ces « puits » avec ces différentes organisations politiques et civiles qui portent le combat. Et pire encore, sa dernière sortie. Tirant inconsciemment à boulets rouges sur le cercle présidentiel, il se complique la tâche. L’angle de tire était ailleurs. Ce qui ne va pas arranger les choses. Comme son frère, il pâtit de mauvais conseillers.

Pape Amadou Gaye

 

 


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here