Boubacar Diop : « Aliou Sall est la cible injustifiée d’une attaque bien planifiée »

4

La localité de Guédiawaye prend à bras-le-corps l’affaire Aliou Sall. A ce propos, Vieux Boubacar Diop du mouvement Grame, responsable politique dans la commune affirme sans ambages que M. Aliou Sall est la cible injustifiée d’une attaque bien planifiée de l’opposition en perte de vitesse et qui cherche à rebondir après sa cuisante défaite de février 2019

Annonces

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || ).push({});

« M. Aliou Sall a bon dos », a déclaré Boubacar Diop dit « vieux », président du Grame et responsable politique à Guédiawaye. Face à la presse après la réunion de son mouvement, il déclare que le président de l’AMS (Association des maires du Sénégal) est la cible d’attaques méchantes car il se trouve être le frère du président de la République. Le leader du Grame et responsable de l’Apr minimise ainsi l’enquête de la journaliste de la BBC, Mayeni Jones.

Selon M. Diop, ces manipulateurs oublient son parcours intéressant depuis l’Asie où il s’est investi dans le milieu du pétrole et du gaz durant le règne de Wade.

Se prononçant sur la sortie du procureur de la république, M. Diop se félicite de la décision de ce dernier qui va entendre tout le monde pour permettre l’éclatement de la vérité.

« À l’état actuel du dossier, il faut accorder une présomption d’innocence à monsieur Aliou Sall. On ne l’a pas interpellé sur la gestion de la caisse de dépôts et de consignations. Ce qui s’est passé c’est dans le cadre privé entre deux privés, l’État du Sénégal n’y perd absolument rien. L’argent sorti entre Frank Timis et BP n’impacte pas sur le contrat signé entre l’État du Sénégal et Bp… »

Sur l’éventualité d’une démission de Aliou Sall, Vieux boubacar Diop soutient qu’il ne doit pas le faire. « Le maire de Guediawaye est un citoyen honnête un manager qui a les qualités requises pour travailler dans le pétrole et Me Wade ne nous démentira pas »

Vieux Boubacar Diop rappelle à Abdoul Mbaye son absence dans les luttes qui ont conduit à la victoire du candidat Macky Sall avec 65 % en 2012. Quand à Thierno Alassane Sall, il le qualifie d’« homme de contre-vérités et de la honte ».

Enfin, il suggère à Aliou Sall de porter plainte contre Moustapha Diakhaté qui « n’a aucune base politique ».

Source : Senego.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here