PremiumAuchan ou la mort programmée du petit commerce  sénégalais

56

« A bon vin point d’enseigne ». Cet adage colle bien avec la marque Auchan dont la publicité se passe de commentaires. Les boutiques Auchan ne désemplissent presque jamais en ces temps qui courent. Partagés, les consommateurs mettent le focus tantôt sur son impact au niveau de la bourse tantôt sur la qualité de ses produits. Mais le fait est que l’enseigne Auchan est loin d’être l’ange sous la forme duquel il apparaît sous nos cieux. Les raisons de son implantation, sa prestation de services tout comme ses conséquences à tout le moins fâcheuses sur le petit commerce sénégalais n’arrangent guère l’économie  nationale.

Auchan s’est implanté dans notre pays pour sauver sa peau

Même s’il ne s’essaie que dans le secteur de la distribution au Sénégal (du moins pour le moment), Auchan est un groupe qui intervient aussi dans les secteurs bancaire, immobilier, E-commerce. Le chiffre d’affaires de 52,8 milliards d’euros réalisé en 2016 cache mal les difficultés auxquelles le groupe est souvent amené à faire face. En France par exemple, le groupe Auchan est en concurrence très rigoureuse avec les groupes Carrefour, Leclerc (qui détient plus de magasins en France), Géant Casino entre autres. Sur la période Avril-Mai 2018, Auchan a enregistré un recul de -0,2 points dans sa part de marché.

Cette rude concurrence ajoutée aux nombreuses baisses de chiffres d’affaires dans certains de leurs magasins de par le monde encourage l’ouverture des supermarchés de l’enseigne Auchan dans le continent Africain. Dans le domaine de la distribution, Auchan avec son label Auchan Retail a fait un recul de -1,1% en 2016 et -1,8% en 2017. Pour surmonter ces problèmes,…

-Il vous reste au moins 65% de l’article à lire-
L’intégralité de cet article est réservé aux abonnés de SeneNews Premium.
Connectez vous avec votre compte ou Inscrivez vous pour y accéder.

Premium

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here