Au Zimbabwe, l’ancien ministre des Finances Chombo devant la Justice pour corruption et abus de pouvoir

32

Au Zimbabwe, l’ancien ministre des Finances sous le régime Mugabe a comparu samedi 25 novembre devant la justice. C’était la première apparition publique d’Ignatus Chombo depuis son arrestation il y a 2 semaines. L’ex-ministre des Finances a été interpellé dans les heures qui ont suivi le coup de force de l’armée au Zimbabwe. Un proche de Grace Mugabe, l’épouse de l’ex-président, Chombo comparaissait pour corruption et abus de pouvoir.

Les faits reprochés à Ignatus Chombo datent de l’époque où il était ministre du gouvernement local. Il est poursuivi pour fraude, abus de pouvoir et corruption. Pour les Zimbabwéens, il est le symbole même de la corruption de l’ancien régime.

Ministre du gouvernement local, de l’Intérieur, puis récemment des Finances, des postes qui lui auraient permis de détourner d’importantes sommes d’argent.

Proche de Grace Mugabe, Chombo a été parmi les premiers à être arrêté tout de suite après l’intervention de l’armée, qui a résulté en la démission de Robert Mugabe.

Il a ensuite été expulsé du parti au pouvoir la Zanu-PF il y a quelques jours.

Samedi matin, il a été présenté au juge, et selon son avocat, il aurait été maltraité lors de sa détention.

Certains Zimbabwéens voient en cette première comparution un début de justice, mais d’autres estiment qu’il ne s’agit que d’une revanche de la faction d’Emmerson Munangagwa contre les proches de Grace Mugabe.

Avec Rfi

Source : Senego.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here