Alioune Tine : le Sénégal n’est pas l’abris de la malédiction des ressources naturelles

33

Le Sénégal n’est pas à l’abris de la malédiction des ressources naturelles, a déclaré Alioune Tine, directeur régional d’Amnesty international, lors d’un panel citoyen tenu hier à Dakar.

« Avoir des ressources rend plus vulnérables que vous en le pensez. Donc, il faut faire attention », car «aucun pays africain n’est à l’abri de cette maladie y compris le Sénégal. L’impact également de l’extraction des ressources n’est pas sans effet sur les plans économique et écologique », prévient Alioune Tine.

De l’avis de ce dernier, il faut s’atteler à une gestion transparente et vertueuse des ressources extractives. Car, « c’est la bataille pour le contrôle des recettes nationales du pétrole qui amène la malédiction des ressources nationales », constate-il.

Ainsi, il faut une gestion participative des ressources extractives afin « que cela ne soit pas seulement l’affaire de l’administration. Le problème est qu’en Afrique, généralement, vous avez le chef de l’Etat et un tout petit groupe, qui décident de tout. Il faut que les décisions soient participatives », conclut le directeur d’Amnesty international dans L’Obs.

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here