Agences immobilières et courtage : Un décret pour la réglementation en cours

41

Bientôt un décret pour réglementer la prestation en matière de courtage et l’organisation des agences immobilières, a informé le ministre du Commerce, Alioune Sarr, lors de son passage à l’Assemblée nationale.

La loi portant baisse du prix sur le loyer a été promulguée depuis le 22 janvier 2014. Plus de 3 ans après, son application pose d’énormes difficultés. Lors du passage du ministre du Commerce, Alioune Sarr, pour défendre le projet de budget de son département, les députés ont porté la voix des locataires. Selon les parlementaires, la réglementation en vigueur « est foulée au pied par les bailleurs avec la complicité des intermédiaires » communément appelés courtiers. Ces derniers demandent aux locataires de verser une caution de 3 ou 4 mois à l’entrée. Ce montant n’est pas souvent remboursé aux locataires à la fin du bail ou en cas de résiliation du contrat. « Il est recommandé de veiller à l’application stricte de la règlementation dans l’occupation prochaine des habitations du site de Diamniadio », ont préconisé les députés. Dans sa réponse à ces interpellations, Alioune Sarr a révélé « qu’un projet de décret est en préparation pour réglementer la prestation en matière de courtage et l’organisation des agences immobilières. Toutefois, il reste persuader que les projets de construction de logements dans les Pôles urbains de Diamniadio et Lac Rose vont permettre « d’atténuer la spéculation ». En outre, la qualité de l’eau vendue en sachets dans les rues de Dakar et partout à travers le pays inquiète les parlementaires. Là, le ministre a tenu à rassurer que la production de l’eau en sachet « est soumise à autorisation après la satisfaction des normes de fabrication pour un produit de qualité ». Par contre, il invité les députés à sensibiliser les populations pour « dénoncer auprès des autorités des services économiques toute fabrication d’une eau douteuse ».

Auteur: A. Ng. NDIAYE – Le Soleil

Source : Seneweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here