Affaire Rohingyas : Les autorités birmanes dans le viseur de l’ONU

19

L’étau se resserre sur les autorités Birmanes. La nouvelle haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme veut accélérer la tenue d’un procès dans l’affaire des Roingyas. Ce lundi, Michelle Bachelet a appelé à créer un organe international chargé de réunir des « preuves » sur les crimes les plus graves commis en Birmanie contre les Rohingyas « afin d’accélérer la tenue des procès ».

S’adressant pour la première fois au Conseil des droits de l’homme, Mme Bachelet a « salué les efforts déployés par les Etats (…) pour mettre en place un mécanisme international indépendant pour la Birmanie, destiné à recueillir, consolider, préserver et analyser des preuves des crimes internationaux les plus graves, afin d’accélérer la tenue de procès devant des tribunaux nationaux et internationaux », rapporte BBC.

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here