Affaire Lamine Diack : Le cri de coeur de Fallou Mbacké Cheikhouna du Mouvement «Xam sa bop»

37

L’affaire Lamine Diack ne laisse pas certains sénégalais indifférents. Hormis  le «Collectif pour Lamine Diack» de Mamadou Koumé et Cie, Fallou Mbacké Cheikhouna du Mouvement «Xam sa bop» s’offusque lui aussi de cette situation.

En effet, considérant que Lamine Diack «n’est, non seulement, pas jugé mais il est aussi privé de ses droits, de sa famille et de son territoire. L’Etat du Sénégal doit prendre en main son dossier pour le soutenir davantage. Nous savons parfaitement que l’Etat joue un rôle de médiation dans cette affaire mais il doit se manifester davantage. M. Lamine Diack n’est pas n’importe qui dans ce pays, il est un grand homme de par sa représentativité dans le domaine sportif».

Fallou Mbacké Cheikhouna, président du Mouvement «Xam sa bop» réitère sa posture. Listant les prouesses en tant qu’athlète de Lamine Diack, il considère que ce dernier « a tout fait pour son pays et pour son continent ». Sous ce rapport, Fallou Mbacké Cheikhouna, trouve injuste qu‘ »aucune ruelle ou boulevard ne porte son nom en guise de reconnaissance ». 

Faisant étude de tout cela, le mouvement compte investir les rues de Dakar afin d’inciter les sénégalais à apporter leur soutien à Lamine Diack. Ainsi, « la France pourra édifier les compatriotes de Lamine Diack sur la volonté cachée de l’assigner à résidence durant tout ce temps ».

Regrettant cela, le Mouvement «Xam sa bop» considère que « si M. Diack était un citoyen français,son affaire ne serait pas si aggravée que ça. Mais le fait qu’il soit noir et qu’il ait occupé, depuis plusieurs années, une place importante au sein de l’IAAF, il a subi un complot des français pour le faire tomber dans une affaire de, soi-disant, corruption ». 

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here