Affaire Karim: l’arrêt de la Crei annulé

10

Le Comité des droits de l’homme des Nations Unies vient de décider qu’ une procédure permettant une révision effective et substantielle de la déclaration de culpabilité (de Karim Wade) est exigée et doit permettre d’évaluer les éléments de preuve et de faits et non se borner à une révision limitée aux aspects de droit.

La révélation est faite par son avocat Me Amadou Sall, dans sa page  Facebook.

« …. La déclaration de culpabilité et de condamnation (de Karim Wade) …doit être réexaminée conformément aux dispositions du paragraphe 5 de l’article 14 du pacte international relatif aux droits civils et politiques », ajoute Me Sall.

Et enfin, le Comité « enjoint l’état du Sénégal de veiller à ce que des violations analogues ne se reproduisent plus à l’avenir ».

En clair, la décision du Comité ôte toute sa valeur et toute sa portée à l’arrêt de la Crei. « Cet arrêt n’a plus le caractère définitif invoqué par les autorités sénégalaises. Il impose un réexamen des faits reprochés à Karim Wade et des preuves fournies par lui. La base de la tentative de sa radiation des listes électorales s’est effondrée. »


Source : Rewmi.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here