Affaire du commerçant tué, son frère parle : « Mon frère n’avait pas d’arme à feu, il a été brutalisé à mort « 

82

Mamadou Diop alias Seck Ndiaye a trouvé la mort après une arrestation musclée de la police du commissariat central de Dakar. La famille du commerçant accuse les forces de l’ordre de l’avoir battu à mort dans sa chambre avant de transporter le corps à l’hôpital Le Dantec. Une thèse réfutée par la police, qui soutient que le défunt a rendu l’âme dans le centre hospitalier. Dans cet entretien Yabal Diop, frère du défunt raconte le film de l’arrestation musclée.

Bada Diop, un de nos frères avait rendu la visite à Masseck pour lui apporter les échantillons de tissus afin de lui trouver des clients. Il tombe nez-à-nez sur la police chez son frère, allongé à même le sol, inerte. Visiblement,  les policiers  ont battu à mort mon frère dans la chambre avant de faire sortir son corps.  Ensuite, ils ont mis  sens dessus-dessous la chambre de  Masseck pour faire croire aux gens qu’il avait  été  agressé chez lui par des bandits. Surpris par l’arrivée inopinée de Bada Diop, la police  a tenté  de camoufler le meurtre qui pourtant semblait déjà  commis», raconte Yabal Diop, précisant que ce sont 5 policiers qui ont battu à mort Masseck.

Bada Diop est arrêté  conduit au poste de police parce que la marchandise qu’il portait est volée et fait partie de la marchandise que recherchait la police  jusqu’à chez Masseck.  Pour Yabal Diop ses frères  Masseck et Bada ne savent pas que la marchandise en leur possession est issue du vol. Il ne se fait pas prier pour charger la police.

« Je suis le frère de Masseck Ndiaye. Je ne fais qu’apporter des éclaircissements sur  son assassinat. Dans ce pays, il y a trop de morts,  des crimes dans lesquels la police est pointée du doigt. Et si nous ne portons pas ce combat de dénonciation et d’éclaircissement, les forces de l’ordre vont continuer sur cette lancée. Je me demande dans quel pays nous sommes ? C’est à la police d’assurer notre sécurité et non le contraire »,  râle Yabal Diop face à la caméra de SeneNews.

Selon lui c’est seulement après l’arrestation de Mamadou Diop par les agents du commissariat central que la famille a été informée de la mort de celui-ci. Mais deux jours auparavant, Yabal Diop  dit avoir échangé par WhatsApp avec son frère défunt à qui il aurait même conseillé d’être prudent dans le choix de ses marchandises à commercialiser. Mais deux jours plus tard, l’irréparable va se produire.

«C’est le lundi matin que mon frère m’a appelé pour me dire qu’il veut acheter de nouveaux tissus. Je lui ai demandé de faire très attention à certaines marchandises.  D’ailleurs, après avoir acheté les tissus, il m’a rappelé pour me le dire. Il m’a même envoyé les images à travers les réseaux sociaux, pour me demander de lui trouver une clientèle »,  se rappelle Yabal Diop.

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here