A 39 ans, cette femme a 38 enfants ! (photos)

8

A 39 ans, cette femme a 38 enfants ! (photos)
A 39 ans, cette femme a 38 enfants ! (photos)

À 39 ans, Mariam Nabatanzi est mère célibataire de 38 enfants. Six séries de jumeaux, quatre séries de triplés et cinq séries de quadruplés. Une situation qui est loin d‘être une bénédiction pour cette ougandaise due au fait qu’elle doit s’occuper d’eux toute seule.

Le mari de Mariam l’a abandonnée il y a trois ans, après qu’elle ait eu ses derniers enfants, une paire de jumeaux, la laissant face à la lourde tâche de subvenir aux besoins des 38 enfants, dont six sont morts.

“C’est vrai que les enfants sont tous à moi. Je ne regrette rien et je les aime et je suis si fière d’eux parce que je suis la seule mère pour ces enfants. Je me suis mariée quand j‘étais enfant et Dieu m’a bénie. J’ai été mariée quand j’avais 12 ans et j’ai eu mon premier enfant à 13 ans. Maintenant, j’ai 38 ans et j’aurai bientôt 39 ans. J’avais 44 enfants, mais Dieu m’en a pris quelques-uns.”

Mariam a découvert qu’elle avait des ovaires anormalement grands après son premier accouchement, et le médecin lui a déconseillé de prendre des contraceptifs oraux qui auraient pu lui causer des problèmes de santé. D’où les nombreux enfants.

“Nous nous sentons bien. Nous faisons tout ce que notre mère nous demande de faire, y compris cuisiner pour les plus jeunes, relate Sunday Timothy Akiki, fils ainé de la famille. Les plus âgés l’aident habituellement dans son travail lorsqu’elle n’est pas là. Quand elle arrive, on lui raconte comment s’est passée la journée.”

S’occuper non seulement de la nourriture, mais aussi des études et de la santé de ses 38 enfants constitue au quotidien un casse-tête pour Mariam qui a du mal à joindre les deux bouts.

Résultat de recherche d'images pour "Mariam Nabatanzi"

Résultat de recherche d'images pour "Mariam Nabatanzi"

38 enfants, 39 ans, femme

Résultat de recherche d'images pour "Mariam Nabatanzi"

africanews

Source : SeneNews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here